27 février 2011

Birds bay a volontairement fermé ses portes en octobre 2009, afin d’assurer une pérénité à l’association dans un lieu exceptionnel. Nous espérions pouvoir a nouveau recevoir des animaux dès mars 2010

Ce n’est que fin septembre 2010 que nous avons appris que suite à des calomnies et médisances unilatérales au sujet de Birds Bay, notre agrégation n’avait provisoirement pas été accordée. Nous avons alors demandé à Mtre Graindorge de s’occuper de la défense de notre association.

Ces calomnies ont été établies sur des rumeurs et n’ont pas été soumises à la contradiction, ce qui est contraire aux principes fondamentaux des états de droit. Nous sommes capables de démontrer le mal fondé des assertions de ceux et celles qui ont répandu ces rumeurs. Il faut savoir qu’en règle générale, les auteurs de calomnies peuvent être poursuivis.

A la demande du Ministre Lutgen, nous avons été convoqués en janvier 2011 par l’ Inspecteur Général de la Direction de la Nature du Service Public de Wallonnie, agent des eaux et forets, et unité anti braconnage.
Nous nous y sommes rendus, accompagnés de Mtre Graindorge, pour nous aider a garantir notre bon droit, Il a remis le très grand nombre de lettres de soutien des personnes qui se sont manifestées en notre faveur. Celles ci attestent de la confiance apportée à Birds Bay qui pendant 32 ans a agit en faveur des animaux en leur prodiguant des soins assidus.
Le but de cette réunion était de répondre aux différents éléments conditionnant le refus de notre agrément.
L’entretien fut positif et le sentiment est bon. Néanmoins, c’est comme pour un examen, nous devons attendre la décision du ministre.

Il est urgent que Birdsbay puisse à nouveau ouvrir ses portes... Vivement que nous puissions aller de l’avant vers un nouveau Birds Bay, riche de son expérience passée et confiant en un avenir professionnel et organisé.