Par Hugues FANAL , directeur de la LRBPO

BBN_042_Web_Page_06_Image_0001.jpgLes Hirondelles de fenêtre sont de retour dans nos contrées. Mais malheureusement, beaucoup d’entre elles ne trouveront plus leur nid ni de possibilité d’en construire un nouveau. Cette espèce emblématique est en passe de devenir ‘persona non grata’.

Les populations mondiales d’Hirondelles connaissent de sérieux problèmes et leur nombre diminue d’année en année. Les raisons en sont multiples: nombreux dangers rencontrés tout au long de la route migratoire, destruction des colonies hivernantes en Afrique, diminution de la nourriture et des matériaux nécessaires à la construction des nids, architecture non adaptée.

Parmi les menaces qui pèsent sur cette espèce, nous désirons insister sur la modification progressive et négative des relations entre l’Hirondelle et l’Homme. Alors que cet oiseau bénéficiait d’une excellente réputation jusqu’il y a peu, espèce symbolique par excellence (L’Hirondelle ne fait-elle pas le printemps ?), il est de plus en plus mal considéré par les propriétaires, locataires et gestionnaires des bâtiments privés et publics.

Principalement accusée de ‘faire des crasses’ l’hirondelle se voit repoussée de nombreux bâtiments où elle avait l’habitude de poser l’un ou l’autre nid. Pire, des colonies entières sont régulièrement et volontairement refoulées, voire parfois détruites. A cela vient s’ajouter toutes les atteintes indirectes, souvent représentées par des travaux de rénovation, de construction ou de destruction entrepris à la plus mauvaise des saisons, c’est-à-dire en pleine nidification.

La Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux (Visitez notre site web www.protectiondesoiseaux.be) tient à tirer la sonnette d’alarme et entreprend une campagne de sensibilisation, mais également de répression pour venir en aide aux Hirondelles.

Le Secrétariat de l’association (02/521.28.50) est à la disposition de toute personne désireuse d’obtenir des informations (période de nidification, législation, pose de planches de protection pour déjections, etc.). Une campagne de pose de nids artificiels est également en cours. Mais l’association ne restera pas sans réaction face aux atteintes directes dont seraient victimes les Hirondelles et est bien décidée à faire appliquer la législation prodiguant à ces passereaux un statut de protection intégrale.

Actions de la COWB en faveur des Hirondelles de fenêtre : BBN_042_Web_Page_08_Image_0001.jpg

Grâce à la pose de nichoirs, avec le soutien de la commune de Boitsfort, la population nicheuse des hirondelles de fenêtre y prend son essor.






BBN_042_Web_Page_08_Image_0002.jpg Faucon pèlerinsa nidification et l’envol des jeunes, à l’église St Hubert de Boitsfort, à été suivie de près. Ne manquez pas de faire un tour virtuel sur site de la COWB, vous y verrez de magnifiques photos! : www.cowb.be